Arch Enemy, As the Stages Burn ! (Nuclear Blast, 2017)

Arch Enemy, As the Stages Burn !



Arch Enemy a été formé en 1995 par Michael Amott (ex-guitariste de Carcass). Le chant a toujours été tenu par des femmes. Johan Liiva a ouvert le feu, suivie par la chanteuse Angela Gossow en 2001, puis par la canadienne Alissa White-Gluz en 2014. Le groupe suédois joue un death metal mélodique agrémenté de paroles proches de la pensée anarchiste (les thématiques du groupes tournent autour de la société et de la révolte).

L'urgence, la voix de la chanteuse Alissa White-Gluz et les duos de guitares caractérisent le concert, quelques passages mélodiques (et parfois plus calmes) permettent de respirer entre les rafales. Le chant d'Alissa rappelle que l'on peut varier les growls, la rythmique basse batterie est parfaite.

Il y a peu Caroline me disait dans la voiture à propos de Prophets Of Rage qu'elle avait toujours trouvé que le rap et le hard fonctionnaient de la même façon. Nous sommes bien d'accord ils font tous les deux partie de la grande famille musicale rock, cette musique planétaire et populaire. Comme dans le rap Arch Enemy use de hook et d'effets cheesy (comprendre que les chansons comportent des parties particulièrement accrocheuses qui peuvent parfois être tape à l'oeil... mais qui génèrent une adhésion immédiate). Le groupe joue un death metal abordable par des gens qui n'écoutent pas ce genre musical, tout comme Rammstein joue un metal industriel qui a conquis des auditeurs au-delà de la sphère métallique ; la rage et le lyrisme des chansons sont contagieux.

Même si le concert n'est pas réalisé avec la virtuosité du Völkerball (filmé dans les Arènes de Nîmes) et qu'Arch Enemy joue un autre style de métal que les teutons de Rammstein il reste que le spectacle est là, ce concert de Wacken est entraînant. Le décor de la scène tient la route et chacun des musiciens habite l'espace, Alissa court partout avec une énergie incroyable. Les morceaux joués s'enchaînent très bien entre eux, le choix est judicieux et forme une très bonne entrée en matière pour découvrir le groupe. Un coup à se jeter sur le 11 ème album Will To Power prévu pour la rentrée (8 Septembre 2017).



Commentaires