Le caravansérail des morts

Caravansérail des morts, La Hague, 2017
Caravansérail des morts, La Hague, 2017





Le Caravansérail des morts




La poésie des rêves brisés et
Une petite cuillère d'ombre
Parcourent le cimetière à tes côtés.
Tu te penches sur les décombres.

Tu cherches des cristaux dans les trous noirs
Sous les vents de la montagne sacrée
Avec la hache à palabre comme seul espoir,
Et la route qu'il faut sans cesse décrypter.

Les autres avancent par saccades dans la nuit
Ils meurent et tu dois leur tenir la main.
Chaud, froid, ils sont ta compagnie.
En rang pour le même dessein.

Dans les vestiges du monde d'avant
Tu imagines un appui pour t'aliter.
Si le labyrinthe devient trop grand,
C'est à force de divaguer.

Fuis les rangées de cadavres en ligne.
Avance, enfonce-toi dans la forêt.
Là il n'y a pas l'ombre d'un signe,
C'est le royaume à recommencer.





Commentaires